Entrons dans la transformation digitale !

20

Mar

Entrons dans la transformation digitale !

Mar 20, 2020 Transformation digitale  296  administrateur

Une Afrique pleine de potentialités, de compétences, de qualités, de caractère, c’est là la force de ce continent. Cependant,  il existe également un frein à l’épanouissement et au développement de cette Afrique vivante et en voie de développement ; il s’agit bien de l’Internet.

La CNUCED disait déjà à ce sujet : « l’Afrique n’est pas aussi bien préparée à participer à l’économie numérique et à profiter de ses avantages que le reste du monde. Les trois quarts de sa population n’ont pas encore commencés à utiliser internet » ; elle renchérit en disant : « ils ne mesurent pas ce qu’est l’économie numérique en général […] ». Alors, parlons-en !

Des innovations, de nouveaux outils, de nouveaux besoins, de nouveaux usages, de nouveaux modes de communication, de nouvelles perceptions, de nouveaux engagements,…etc. ; on peut déjà le voire se dessiner à l’horizon la notion de transformation digitale, qui apparait aujourd’hui dans beaucoup sinon tous les domaines, et fait montre d’un professionnalisme dans ses activités.

Transformation digitale, e-transformation, transformation numérique, digitalisation,…etc. sont autant de synonymes employés pour désigner le processus d’intégration des technologies digitales aux activités d’une entreprise. Il ne s’agit pas là d’un concept tout neuf mais bien d’une notion qui date de depuis l’arrivée d’internet ; elle a eu à susciter de nombreuses interrogations auprès de ses penseurs qui se demandaient déjà quels étaient les enjeux d’un tel changement et quels en seraient les avantages ?

 

ENJEUX ET BIENFAITS DE LA DIGITALISATION POUR LES ENTREPRISES

De plus en plus aujourd’hui, de nombreuses entreprises encore en proie aux méthodes traditionnelles cherchent une solution pour changer leur mode de fonctionnement. Oui une solution ! Solution à leur problème de gestion, de clientèle, de fonctionnement et même d’image pourquoi pas ? Tant de soucis que la transformation digitale vient résoudre. Celle-là même qui vous permet de mettre le client au centre de vos préoccupations en vous faisant proche de ceux-ci, vous offre un nouveau canal de communication, un nouveau chemin de contact avec vos partenaires de travail. Vous saurez désormais ce qui les intéresse, ce qu’ils aiment, ce qu’ils pensent de vous, et même de vos concurrents ; ce n’est pas de l’espionnage mais bien la création d’une relation de proximité.

Plus facile à dire qu’à faire ! Mais heureusement le big data est venu nous faciliter la tâche, en nous permettant d’accéder à bon nombre d’informations sur nos clients et partenaires. Comme nous l’avons vus précédemment, le big data nous servira d’instrument de collecte de donnée ; il vous reviens donc à vous d’avoir un œil sur ces données afin de pouvoir anticiper de nouveaux modèles ou axes, pour pouvoir être plus proche de vos cibles. Ça devient un peu plus facile dit comme ça mais c’est bien là l’enjeu de la transformation digitale. Tous les secteurs sont ou seront confrontés à la transformation digitale qui vient et dès lors, ils devront relever de nombreux défis entre autre :

  • Modifier l’organisation de leur entreprise en passant d’une vision oblique à une vision  circulaire sur 360° et en replaçant le client au centre de leurs préoccupations comme il se doit ;
  • Penser de nouveaux dispositifs digitaux qui pourront améliorer au maximum l’expérience client ;
  • Gouverner par les données en lieu et place de la hiérarchie ;
  • Créer de solutions digitales sociales et évolutives en permanence ;
  • Réinventer la relation client jusqu’à l’hyperpersonnalisation de l’offre.

Oui la tâche ne sera pas facile. Dès lors comment ce concept déjà présent chez les occidentaux s’installera chez nous en Afrique ?

L’AFRIQUE, NOUVELLE TERRE PROMISE DU DIGITAL ?

Dès 2014, le président de la cote d’ivoire Alassane OUATTARA prévenait déjà ses compatriotes en disant : « L’Afrique a raté la seconde révolution, elle n’a pas le droit de rater la troisième ». Il semblerait qu’il ait été entendu, lorsque l’on remarque les bonds faits par notre continent depuis ces temps :

  • Le développement des télécommunications ;
  • Le paiement par mobile ;
  • L'e-commerce ;
  • Le digital dans le secteur public ;
  • Le développement de l’économie des plateformes et des smart cities africaines.

Toutes ces avancées faites en Afrique sont aujourd’hui l’emblème de nombreux pays dans divers domaines comme la santé, le développement durable ou même la téléphonie mobile ; on pourra citer ici :

  • La Cardiopad (Cameroun), pour les examens de type électrocardiogramme à distance ; les résultats de ceux-ci pourront être transférés à un spécialiste pour analyse.
  • Le kit de test anti-paludisme (Afrique du Sud), il détecte les souches du paludisme présent dans le sang ; il indique en moins de 30min si le traitement fourni est efficace.
  • L’application mobile MPedigree (Ghana), pour l’authentification des médicaments. A partir de l’envoie gratuit du code inscrit sur un médicament par SMS, et le serveur MPedigree le vérifie auprès des industries pharmaceutiques.
  • Le convertisseur éolien sans pâles SAPHONIAN (Tunisie), elle ne tourne pas sur elle-même mais utilise une technologie inspirée des voiliers pour créer une énergie rentable.

Tout le continent se prépare aujourd’hui aux transformations à venir car oui c’est bien vrai que l’Afrique a fait des progrès mais ne nous reposons pas sur nos lauriers nous sommes encore bien loin de notre révolution digitale. A l’image du Rwanda (autrefois dévasté par le génocide, mais qui aujourd’hui renait grâce à des investissements fait sur internet, qui offrent aux entrepreneurs les meilleures opportunités de tout le continent) ; les autres pays africains se doivent eux-aussi de relever les défis de l’heure pour pouvoir accéder à un développement durable.

Alors, si transformation digitale va de pair avec développement des entreprises et Etats, les africains se doivent eux-aussi de sauter le pas à pieds joint vers l’émergence.

 

Réf:

  • Jeune Afrique
  • Afrique expansion mag
  • Le journal du CM

Commentaires: